« Demain nous appartient » du 1er octobre 2021 : Disparition de Victoire ( détaillé épisode DNA n°1026)

Résumé exclusif ne pouvant être repris sans autorisation.

Raphaëlle a bien compris que Maud a un garçon en tête. Elle donne même à ses filles, des conseils en séduction. C’est en discutant un peu plus tard avec Jack, que Maud apprend que ce dernier a eu une peine de coeur car il était amoureux de quelqu’un alors que ce n’était pas réciproque. Maud pense qu’il s agit d’une fille et Jack ne la détrompe pas. En tout cas, Maud est ravie de savoir Jack célibataire. Puis, Maud s’assoit a côté de Jack pendant le cours de français au cours duquel le prof annonce la saisons des exposés, ouverte. Les exposés peuvent être faits en binôme. Jack et Maud forment donc un binôme pour un exposé sur un roman du XX ème siècle. Et c’est avec Jack que ça se passera. D’ailleurs Maud profitera d’être seule avec lui pour en savoir davantage sur la fille qui a brisé lui a brisé le coeur. Il lui explique alors qu’avec son frère, ils ne parlent pas de ces choses là.

Manon se fait une manucure car c est très important en cuisine. Son père lui fait remarquer qu’elle fait la plonge et pour une hystérique en plus. Manon reprend son père. Elle travaille pour une chef qui a du caractère et qui lui apprend son métier. Et au moins, Vanessa croit en elle!

Les crises successives de Victoire, posent questions aux médecins. Physiologiquement, la greffe se passe bien mais c est psychiquement  que ça ne va pas et les causes peuvent être multiples. Ce ne sont pas vraiment les causes qui sont inquiétantes mais plutôt leurs effets qui épuisent Victoire. Ça pourrait bien compromettre la réussite de la greffe voire même engager son pronostic vital.

Les crises successives de Victoire, posent questions aux médecins. Physiologiquement, la greffe se passe bien mais c est psychiquement  que ça ne va pas et les causes peuvent être multiples. Ce ne sont pas vraiment les causes qui sont inquiétantes mais plutôt leurs effets qui épuisent Victoire. Ça pourrait bien compromettre la réussite de la greffe voire même engager son pronostic vital.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *