« Demain nous appartient » du 7 février 2022 : Maxime relâché, Flore toujours à Sète ! ( détaillé épisode DNA n°1116)

Après les désillusions, Noor a fini par passer la nuit avec Gabriel, ce qui va lui faire penser un instant qu’il a la légitimité nécessaire pour réintégrer sa chambre. Et il ne va pas ménager ses efforts pour prouver tout son amour à sa belle qui va faire semblant d’être heureuse alors que son esprit semble totalement ailleurs.

Idem pour Cédric qui va oublier qu’il doit emmener Lilian à sa séance de rééducation et se montrer très nerveux aussi bien avec son fils qu’avec sa femme, Irène. Il va tenter de justifier sa mauvaise humeur en évoquant une mauvaise nuit mais aussi la peur d’arriver en retard au travail.

Dans le précédent épisode Maxime a été placé en garde à vue car soupçonné du meurtre d’Andréa qui, rappelons-le, ne s’est donc pas suicidé contrairement à ce que l’on pensait au départ. Interrogé en présence de Raphaëlle, son avocate, Maxime va bien sûr nier les faits qui lui sont reprochés tout en reconnaissant d’être un peu énervé sur Andréa, persuadé qu’il était responsable de tout qui est arrivé à sa famille. Et l’absence d’ADN sur l’arme de crime ne va rien changer pour Martin qui va décider de prolonger sa garde-à-vue.

Une fois dans le bureau de Martin, Pénélope va expliquer qu’elle s’était attachée très vite à Andréa puis justifier son licenciement de l’agence de nounous par le fait qu’elle leur criait trop dessus. Puis de lui préciser qu’Andréa avait donné sa démission par solidarité. Enfin elle va lui expliquer qu’elle avait tout fait pour inciter Andréa à passer à autre chose. Mais quelque chose va venir tout chambouler… Roxanne va les interrompre en indiquant au commandant avoir trouvé des photos de Céleste et Chloé dans le téléphone de Pénélope. Pour se justifier, elle va alors rétorquer que c’est Andréa qui les lui avait envoyées. Peu convaincu par ses déclarations, Martin va demander à Pénélope un alibi pour le soir du meurtre. Un alibi qu’elle va fournir sans difficulté aucune : elle gardait des enfants ce soir-là. Mais le commandant Martin Constant ayant de gros doutes, il va confier Roxane et Sara le soin d’enquêter sur elle. Cette nouvelle piste va conduire Martin à relâcher Maxime tout en lui interdisant de quitter la ville.

Une fois dans le bureau de Martin, Pénélope va expliquer qu’elle s’était attachée très vite à Andréa puis justifier son licenciement de l’agence de nounous par le fait qu’elle leur criait trop dessus. Puis de lui préciser qu’Andréa avait donné sa démission par solidarité. Enfin elle va lui expliquer qu’elle avait tout fait pour inciter Andréa à passer à autre chose. Mais quelque chose va venir tout chambouler… Roxanne va les interrompre en indiquant au commandant avoir trouvé des photos de Céleste et Chloé dans le téléphone de Pénélope. Pour se justifier, elle va alors rétorquer que c’est Andréa qui les lui avait envoyées. Peu convaincu par ses déclarations, Martin va demander à Pénélope un alibi pour le soir du meurtre. Un alibi qu’elle va fournir sans difficulté aucune : elle gardait des enfants ce soir-là. Mais le commandant Martin Constant ayant de gros doutes, il va confier Roxane et Sara le soin d’enquêter sur elle. Cette nouvelle piste va conduire Martin à relâcher Maxime tout en lui interdisant de quitter la ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.